Imprimer

ESP

Il a eu lieu le dimanche 12 juillet dans un lieu pittoresque de la vallée de la rivière Yon : https://www.ot-roche-sur-yon.fr/decouvrir/visites/patrimoine-naturel/3174-piquet.html

Piquet2020Il y a eu de bonnes surprises : de façon inattendue à cause de Covid-19, le nombre de participants a dépassé la vingtaine. Parmi eux, Laura Ledoux et Benoît Richard, qui ont voyagé à vélo avec l'espéranto de La Ferrière au Japon, Céline Bernard, directrice de la publication "Esperanto-Info", du département du Lot, invités par Claudie Demongeot, présidente de l'association Réinsertion et Espéranto, et Robert Allandrieu qui collabore avec la même revue, Monique Assailly de l'association Esperanto 79, du département oriental voisin des Deux-Sèvres et Emma, jeune espérantiste yonnaise, qui vient de terminer son apprentissage sur Internet avec Christine comme correctrice.

L'ambiance a été sympathique, calme. Il y a eu en fait plus d'échanges sur l'espéranto que dans la langue et bien plus sur diverses choses ...

PiquetFilature2020Céline avait apporté des exemplaires du magazine "Esperanto-Info" (mai-août 2020) riche en informations, illustrations et photos entre autres sur la Semaine méditerranéenne de l'espéranto, le festival de rock polonais pour les jeunes "Pol-and-Rock", sur COVID-19 (comment l'appeler en espéranto?). Deux pages sont consacrées, dans les deux langues, à un compte rendu de la réunion tenue à Angers sur le thème "Voyager autrement". Ainsi, Nathalie Rigault a voyagé à cheval à travers la France pendant quatre mois avec deux de ses enfants. À ce sujet, elle a écrit un livre "En toute liberté". Bruno et Maryvonne Robineau, les pionniers les plus connus, en quelque sorte des vétérans, ont raconté leur voyage de 8 ans à travers le monde à propos duquel ils ont publié un livre d'abord sous le titre "Et leur vie, c'est la terre" puis "8 ans autour du monde". Laura Ledoux et Benoît Richard y ont également pris la parole.

Le pique-nique a été suivi par une promenade le long de la rivière Yon, guidée par Yannick, qui a permis notamment de découvrir le lieu du pique-nique du haut d'un belvédère.