Imprimer

flago

Traducteur de programmes informatiques, rédacteur de dictionnaires, auteur de manuels, éditeur indépendant parlant le néerlandais, l’anglais, l’allemand et le français en plus de l'espéranto qu'il a appris en 1989, donc à 15 ans, Yves Nevelsteen a effectué une tournée de conférences en France.

Il s’est arrêté à La Roche-sur-Yon, chef-lieu du département de la Vendée, à l’occasion d’une journée mensuelle de cours, le samedi 9 novembre 2019. Il a animé le cours le matin et, l’après-midi, il a traité le thème “Oftaj eraroj kaj novaj vortoj en Esperanto“. (Erreurs fréquentes et mots nouveaux en espéranto) illustré par une projection numérique sur grand écran.À vrai dire, le titre ne reflète pas bien la richesse du contenu.

YvesSola2019De façon provoquante, il a revêtu à cette occasion un maillot vert avec l’inscription en anglais "Keep calm and learn Esperanto" (Reste calme et apprends l’espéranto). Ce n’était pas une erreur... En fait il y a tant de gens qui ont appris et apprennent l’anglais à grand-peine et sans succès que ça vaut la peine d’attirer leur attention sur l’existence d’une langue alternative moins pénible à apprendre, specialement créée pour faciliter une communication de haute qualité et des échanges constructifs avec des gens de langues diverses du monde entier. Il est donc possible que leur connaissance de l’anglais soit suffisante pour comprendre ce slogan…

Porté sur la recherche et l’échange d’idées, touche-à-tout comme le furent beaucoup de pionniers de la langue au début du siècle dernier, passionnés par les découvertes et inventions comme l’automobile, l’aviation, la photographie, etc., il a initié en 2006 le projet “Komputeko“ (EO, FR, EN) consistant à la compilation multilingue de termes informatiques actuellement en six langues : espéranto, anglais, néerlandais, allemand, français et espagnol.

Le but de Komputeko : “Puisque l’espéranto est, dans Komputeko, la langue la plus complète et la plus développée en informatique, un utilisateur du site pourrait se convaincre que l'espéranto fonctionne réellement comme interlangue neutre, même pour la communication sur des termes informatiques. Par conséquent, l'interface utilisateur est disponible dans plusieurs langues."

Yves a contribué à Vikipedio, c’à-d. la version en espéranto de Wikipedia, et il continue de contribuer de diverses façons par l’approvisionnement en manuels, par le développement de logiciels ou la préparation d’interfaces en espéranto entre autres avec Paul Peeraerts de Belgique, Tim Morley de Grande- Bretagne, Chuck Smith des États-Unis (maintenant en Europe), Sergio Pokrovskij de Russie, etc. et aussi E@I (Éducation@Internet). Il en est résulté des interfaces en espéranto pour : Facebook, Drupal (pour la création rapide de sites), Telegram, LibreOffice, Eventa Servo, Amikum.

Il n’est pas possible de faire ici une liste de tous les logiciels libres en espéranto : Liste à consulter. Encore récent, le site "Eventa Servo", présente un intérêt particulier en permettant d’annoncer des événements sous un aspect plus évolué que le calendrier de Esperanto-Centro Eventoj à Budapest, ou celui de Esperantoland, qui ont joué un rôle de pionnier en ce domaine.

Yves a pu montrer que le cours et sa conférence étaient l’un des 19 événements dans le monde de ce 9 novembre (à noter que ce site est récent) :

DE - Herzberg am Harz (La Ville de l’espéranto), Exposition au château

CZ - Bartošovice na Moravě

DE - Herzberg am Harz, Cours d’espéranto de niveaux A1-A2, B1-B2, C1 du CECRL.

CN - District Shangyu, Shaoxing, Zhejiang, 13e Congrès chinois d’espéranto

PL - Gliwice

FR - Lys-lez-Lannoy (Nord)

BR - Poços de Caldas, Minas Gerais

FR - La Roche-sur-Yon, Vendée

BE - Liège

US - South Burlington, Vermont

IE - Dublin

AU - Brisbane, Queensland, Réunion de Brisbane Esperanto Society

US - Denver, rencontre locale

CA - London (Ontario), Après-midi informel de distraction et conversation.

US - Austin, Austin Esperanto, conversation

FR - Paris, Chorale d’espéranto

FR - Paris, Café espéranto

DE - Zweibrücken, Banquet traditionnel.

En ligne : Concours de film “Mia Asocio, Mia Urbo” (Mon association, ma ville)

Le plus rapide des avions ne permettrait pas de saluer physiquement, même seulement durant quelques minutes, les participants de tous ces événements ! Pour paraphraser la pub d’un grand magasin parisien : “À chaque instant il se passe quelque chose dans le monde de l’espéranto“.

Ainsi, il sera possible de savoir chaque jour ce qui se passe autour de l’espéranto en de nombreux points du monde.

Et une femme élue en 2018 à l’Académie française prétend que l’espéranto est une langue morte !!! Est-elle si sûre qu’elle lui survivra ?…

Yves édite aussi des guides utiles, par ex.. “Eksterrete“ (hors-réseau), un recueil de marques commerciales ayant un nom en espéranto, Vikipedio (comment y contribuer ?)…

Merci à Élisabeth, venue de Normandie : 290 km !

 

HM